Sauvegarder le patrimoine économique et industriel jurassien

Au service de l'arc jurassien et de ses entreprises : le CEJARE accueille les archives Swissmetal Boillat

L'Arc jurassien a connu depuis plus de deux siècles une activité industrielle intense dans les secteurs de l'horlogerie, de la machine-outil, de la mécanique, etc. Ces entreprises ont fait vivre des dizaines de milliers de Jurassiens et ont exporté leurs produits dans le monde entier. Avec le temps, certaines ont disparu, emportant bien souvent avec elles le souvenir de leurs activités passées. Parallèlement à cette riche vie industrielle, la région connaît une économie agricole toujours vivace. L'évolution des modes de production et de distribution conduit toutefois à l'effacement progressif de structures agricoles comme les coopératives. Enfin, les syndicats ouvriers et les organisations professionnelles n'ont pas non plus échappé aux fusions et aux réorganisations, moments souvent propices à l'élimination des documents jugés inutiles.

GerberFreres

Les archives de toutes ces entreprises et ces associations s'avèrent indispensables pour comprendre comment les générations passées ont travaillé, produit et vécu sur cette terre jurassienne - canton du Jura et Jura bernois. Lorsqu'elles disparaissent, c'est une part importante de la mémoire régionale qui s'estompe. Qui sont les fondateurs d'entreprises ? D'où vient le savoir-faire technique, comment se transmet-il ? De quels soutiens bénéficient les acteurs économiques ? Que fait-on des profits ? Qui sont les ouvriers et comment travaillent-ils ? Répondre à ces questions n'est pas qu'un passe-temps d'historiens, mais un exercice essentiel à la compréhension du monde économique contemporain, permettant de mettre en lumière certaines conditions nécessaires à la croissance économique.

Le CEJARE s'est donné pour but de préserver et valoriser ce patrimoine économique et industriel. Il a pour cela développé deux axes d'activités :

1° Conserver et mettre en valeur les archives

La sauvegarde et la conservation des archives qui risquent d'être détruites sont les raisons d'être du CEJARE. Notre centre a déjà préservé plus d'une trentaine de fonds d'archives, travail pour lequel nous bénéficions de l'appui des collectivités publiques. Ces archives sont ensuite mises à disposition des chercheurs, et nous cherchons également à les faire connaître au grand public au travers de publications et d'expositions. (Plus de détails...)

2° Mettre nos compétences à la disposition des entreprises et des associations

Le CEJARE fonctionne aussi comme centre de prestations. Les principaux services proposés sont :
- conseils pour la mise en place d'une structure d'archivage
- tri, inventorisation et conditionnement des documents, travail qui peut être réalisé in situ ou dans nos locaux
- rédaction de plaquettes ou d'ouvrages historiques (Plus de détails...)